VILLE
DE VEYRIER

Economies d'énergies

Bâtiments communaux
A la suite de l'acceptation en 1990 par le peuple suisse de «l'article énergétique et l'initiative en faveur d'un moratoire nucléaire», le Conseil fédéral a lancé le programme «Energie 2000». Les objectifs de ce programme visent à stabiliser la consommation d'énergies non renouvelables et fossiles afin d'abaisser les émissions de CO2 au niveau de l'année 1990, pour ensuite les réduire progressivement. Sur le plan communal, le Conseil municipal acceptait le 26 septembre 1995, la motion intitulée 4xE (Energie Egale Economies Elémentaires) et Energie 2000 déposée par le groupe socialiste communal.
Pour répondre aux demandes de cette motion deux programmes d'économie d'énergie ont été réalisés sur le plan communal. Le premier a concerné l'amélioration du bilan énergétique des bâtiments communaux. Cette opération fut menée en été 1998, en collaboration avec l'OCEN, sous l'appellation «OGURE» (Opération genevoise d'utilisation rationnelle de l'électricité),
le service de l'électricité des SIG associé à des partenaires privés mandatés par l'OCEN, ainsi que le service technique communal.
Un bilan énergétique, combustibles, électricité et eau, de la totalité des bâtiments communaux a été établi.
Suite à cette l'analyse, le groupe de travail a retenu trois bâtiments nécessitant des améliorations quant à leur consommation énergétique, électricité et mazout ainsi que pour l'eau, à savoir:
- Centre sportif de Grand-Donzel,
- Ecole de Veyrier et piscine,
- Ecole de Pinchat.
Photos Y.Hostettler
La piscine de l'Ecole de Veyrier et son système de récupération de chaleur.

 

Tous les autres bâtiments communaux étudiés ont fait apparaître un bilan énergétique satisfaisant à très bon qui ne nécessitait pas d'intervention.
Les mesures suivantes ont été mises en oeuvre:
- Batteries de compensation à l'école de Veyrier et au centre de Grand-Donzel
- Interrupteurs temporisés et détecteurs de présence à l'école de Pinchat
- Remplacement du système de ventilation et de chauffage ainsi que de filtration de l'eau de la piscine de l'école de Veyrier
Après exécution des travaux, les gains énergétiques suivants ont pu être constatés:
Ecole de Veyrier:
électricité: réductions de 17'000 kWh et de 200'000 kWh d'énergie réactive par année
eau: réduction de la consommation pour la piscine entre 1'500 et 2'000 m3 par an.
mazout: réduction de la consommation de 11'000 litres par an.
Ecole de Pinchat:
électricité:réduction de 8'000 kWh par an.Grand-Donzel:
électricité: réduction de 40'000 KWh d'énergie réactive par an.

Photos Y.Hostettler
Les filtres du système de récupération de chaleur de la piscine; l'éclairage public d'une rue de Veyrier.

 

Le montant investi par la commune pour ces travaux s'est élevé à CHF 197'000.
Les économies d'énergie correspondent à une réduc-tion annuelle de charges d'environ CHF 30.000.-
Parallèlement à ces travaux les enfants des écoles primaires de la commune ont participé à une opération OGURE-PEDAGO pour la promotion de l'utilisation rationnelle de l'énergie.

Eclairage public
Le second s'est attaché à l'amélioration du bilan énergétique de l'éclairage public des routes et chemins situés sur le territoire communal.
En collaboration avec les SIG, qui assument l'exploi-tation de ces installations, un programme de remplacement graduel sur trois ans, soit en 2000, 2001 et 2002, par de nouvelles sources visant à une économie d'énergie électrique des systèmes d'éclairage des routes et chemins situés sur le territoire communal a été défini et mis en oeuvre.
Par mesure de rationalisation ces travaux ont été coordonnés avec les programmes annuels d'entretien et de remplacement systématique des ampoules.
Ceci a conduit au remplacement de 356 luminaires, avec ampoules au mercure obsolètes et fortes consommatrices d'énergie, sur un total de 483 luminaires, par des luminaires neufs équipés d'ampoules à vapeur de sodium (teinte jaune), d'une puissance moyenne de 100 Watts avec une durée de vie de 36 mois.

Coût total de la rénovation CHF 280'932.-
La commune a reçu une subvention du fonds cantonal de l'énergie de CHF 30'000.-
Réductions annuelles de l'énergie consommée: environ 70'000 en kWh
Cela correspond, une fois le programme entièrement réalisé à une réduction de la charge communale annuelle pour l'entretien et la consommation d'énergie de plus de CHF 20'000.-.